Appel fraternel

Alors qu´une grande partie de la classe politique européenne se tait face a une situation préoccupante qui touche votre pays, vos frères et sœurs en Europe élèvent la voix pour s’adresser à vous et à ceux qui prétendent vous représenter.

Des gens sont venus du monde entier visiter votre pays et beaucoup d’entre eux ont leur racines en Espagne. Beaucoup se sont promenés sur la Ramblas, ont rendu visite à la Sagrada Familia de Gaudi, ont pris le chemin de St. Jacques de Compostelle, ont contemplé les œuvres de Goya, Velasquez, Dali, Miro et Picasso, ont admiré les jardins de l’Alhambra sans oublier la Sierra Nevada et ont apprécié d’autres lieux merveilleux qui existent dans votre pays. Tous portent dans leur cœur une partie de cette immense diversité. Mais le plus important est le fait que nous ayons passé beaucoup de temps avec vous.

Nous vous aimons et c’est pourquoi nous nous soucions de vous voir tomber dans le même piège que celui où étaient tombés nos frères et sœurs d´ex Yougoslavie et dans lequel se trouve actuellement l’Ukraine ou encore d’autres peuples dans ce monde qui sont dressés les uns contre les autres.

De tous temps et a toute époques ce furent les mêmes qui inculquèrent les mêmes idéologies et principes qui menèrent au désastre. Ce fut toujours le peuple qui soufrit des peines et des malheurs. Pensez à l’horreur que votre pays a subi au siècle dernier et aux cicatrices profondes que cela a laissé. N’en rajoutez pas d’autres.

Tout peuple possédant sa propre culture et son propre langage devrait avoir le droit à l’autodétermination et à l’expression de celle-ci. Mais cela ne s’exprime ni par un drapeau, ni par un hymne et encore moins par des frontières et l’exclusion d’autres populations. Cela s’exprime avant tout par le langage, l’art de vivre et la manière d’être qui ne peuvent être ni suprimés ni dictés par des lois.

Seuls les efforts en commun comptent; Des efforts qui ne font pas cas des frontières destinés à nous séparer, des efforts qui vont à l’encontre des politiciens (de Barcelone, Madrid, Paris, Berlin, Moscou, Pékin, New-York ou d’ailleurs dans ce monde) qui essayent de nous dominer et de nous manipuler à des fins personnelles. Il est de notre devoir d’affronter les défis qui se présentent à nous pour trouver des solutions qui apportent la paix dans le monde.

Résistez au poison de la haine et des préjugés et recherchez le dialogue avec celles et ceux qui sont vos sœurs et frères.

Bernardo Jairo Gomez Garcia, Rainer Blütenreich, Eleni Siskou, Berni Hanus, Johanna König, Martina Jordan, Franz Quixtner (Br), Jadranka Dierkes, Manuel Rodriguez, Claudia Constanza Fajardo Barrios (Col), Adolfo Alberto Gómez Barrios (Col)

  1. sólo un diálogo puede ser una solución

    Gefällt mir

    Antwort

Wie ist Deine Meinung? Schreibe einen Kommentar!

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ Foto

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s